KUNG-FU du Long Poing & de la Grue Blanche
Accueil

Disciplines
Karaté
Kung-Fu
Tai-Chi Chuan
Tuishou
Qin Na
Qigong
Enfants (Judo, Karate, Kung-Fu)

Infos
Pascal Plée
Horaires
Tarifs
Documentation du club
Le Dojo (photo)
Plan d'accès
Nous écrire

Stages
Calendrier de la saison
Stage d'Automne & de Printemps
Stage d'été en Bretagne
Stage d'été dans le Perche

Photos & Vidéos
Galerie

TELECHARGEMENTS
Calendrier des stages de la saison
Stage d'Automne & de Printemps
Stage annuel au bord de la mer
Documentation du club
Plan d'accès au club


Horaires des cours
D'une manière générale
Le Kung-Fu (Gong-Fu) est un art martial chinois dont la pratique est dynamique.
On le classe dans les disciplines dites "externes", c'est-à-dire, que sa pratique développe la puissance musculaire pour son efficacité.

Dans le Kung-Fu, on utilise les bras et les jambes pour parer les attaques de l'adversaire et le contre-attaquer. Les techniques de bases sont ronds et souples, longues ou courtes selon les styles.


Gong-Fu est la manière dont on devrait l'écrire aujourd'hui, tout en le prononçant de la même manière. En fait, Gong-Fu signifie "qui prend du temps et de l'effort". En Chine, tous les arts sont des Gong-Fu, pas seulement les arts de combat. C'est le terme "Wushu" qui devrait être utilisé pour désigner les arts de combat, car "Wu" signifie guerre et "Shu" techniques (Bu-Jutsu pour les Japonais). Par habitude française, nous continuerons à utiliser le terme Kung-Fu.

Long Poing (Chang Chuan)


A l'origine
L'art martial a été élaboré pour se défendre et pour tuer ses ennemis pendant les guerres ou les pillages des villages. Les techniques de pieds et de poings complètent les techniques de sabre, d'épée ou de lance. Il fallait être efficace, plusieurs moyens permettaient d'y arriver : avoir une bonne condition physique, avoir une bonne technique, connaître les points faibles du corps humain (points vitaux et faiblesses anatomiques) et avoir un mental fort. D'autres manières de pratiquer se sont développées depuis, comme l'aspect sportif avec les compétitions et l'aspect spirituel.

Aujourd'hui
A l'heure où le combat n'est plus nécessaire, sauf en cas d'agression, l'aspect traditionnel reste le moyen de progresser tant physiquement que spirituellement, de rééquilibrer le mental et le corps, et d'être en bonne santé.


2 styles sont pratiqués dans notre académie, ceux-ci se complètent par leurs particularités :
Il existe des centaines de styles de Kung-Fu (Wushu) en Chine. En général, les styles du nord de la Chine utilisent davantage des techniques de jambes et les styles du sud, davantage les bras.



- Le Long Poing - Le nom chinois est "Chang Chuan" ou "Chang Quan". Il fait partie des styles du nord et il est très répandu en Chine. C'est un style récent dans l'histoire du Kung-Fu, il n'était pas pratiqué au Temple Shaolin par les moines. Sa pratique prépare particulièrement aux techniques du sabre, les positions et les mouvements de bras y sont très longues. Dans notre école nous souhaitons que ce style soit accessible à tous et à tout âge, pour cette raison nous tempérons le travail bas, long et physique. Nous nous concentrons sur l'aspect applications et utilisation des techniques plus que sur la performance musculaire.
Les armes travaillées dans les stages sont le bâton long, le sabre et l'épée.

 
Grue Blanche (Bai He Chuan)

 - La Grue Blanche, le nom chinois est "Bai He Chuan" ou "Bai He Quan". Il fait partie des styles du sud. C'est un des cinq styles qui étaient pratiqués au Temple Shaolin par les moines il y a plus de 2000 ans. Répandu dans le Sud et le Tibet, il a influencé des styles au Vietnam et dans l'île d'Okinawa située au sud du Japon. Sa particularité est le combat à courte distance. Les techniques de bras se font la plupart du temps avec les mains ouvertes, ce qui rend les interceptions naturels et permet de saisir pour projeter l'adversaire. Contre les techniques de projections, de nombreuses techniques de dégagements et de clés font parties de ce style, les "Qin Na"ou "Chin Na". C'est un style souple et dynamique, complexe au départ, mais qui devient très naturel ensuite. De nombreux exercices développent un sens du combat rapproché très utile en défense. On y trouve peu de coups de pieds, ses positions sont courtes.
Les armes travaillées dans les stages sont le bâton long et les deux bâtons courts.
Entraînement dans l'académie
Dans notre école, nous enseignons les arts japonais avec le Karate (et le Judo pour les enfants) et les arts chinois avec le Kung-Fu et le Tai-Chi. Ils sont, soit "externes", soit "internes". L'externe met en avant la force physique, et l'interne la respiration, la concentration et la finesse technique. Le "Long Poing" fait partie des styles externes et la "Grue Blanche" des styles à mi-chemin entre l'externe et l'interne".

Ce qui nous intéresse particulièrement, c'est la pratique traditionnelle. La profondeur et l'origine des arts martiaux. Nous n'enseignons, ni pratiquons, le côté sport et la compétition. Nous souhaitons que la pratique apporte une bonne santé, qu'elle soit riche et intéressante et qu'elle permette de se défendre au besoin. Convivialité, sérieux et respect mutuel se trouvent dans nos cours.
 


Stage ouvert à tous à Paris, automne et printemps :
Entraînement complémentaire des cours de l'année
- Tuishou, Tai-chi, Qigong, Qin Na, Kung-Fu -
Grand stage d'automne ou de Printemps


Stage ouvert à tous en juillet, sur la plage en Bretagne :
Air vivifiant et entraînement complémentaire des cours
de l'année - Karate, Kung-Fu, Qin Na, Taichi, Tuishou, Qigong -
Stage annuel au bord de la mer